NOTRE EXPOSITION TOUT BIENTOT, AU CENTRE CULTUREL DE BEAURAING

BIENVENUE AU VERNISSAGE

le jeudi 24 mai, à 18h.

Il y aura de belles surprises,

Qu'on se le dise!

 

« COULEURS, PAPIERS, CISEAUX     »   

   

Le Centre Culturel de Beauraing en collaboration avec l’Asbl Regard, propose du 24 mai au 10 juin prochains, l’expo « Couleurs, papiers, ciseaux ». Celle-ci nous livrera de la peinture, du dessin, de la céramique, mais aussi du graphisme, des collages, du livre d’art, des assemblages, du transfert, de la gravure…

Une expo un peu particulière, originale, qui ne sera pas juste la présentation de beaux tableaux alignés sur des murs, des œuvres vernies et bien rangées sur des socles, mais plutôt un espace expérimental, un lieu de recherches où vous seront livrés quelque secrets de fabrication…

Nous désirons y suggérer toute la dynamique d’une oeuvre, tout le processus créatif qui a été nécessaire pour aboutir à l’œuvre finale, avec ses multiples méandres, détours, questionnements, revirements, évolutions, révolutions ...

La question que l’on propose de soulever, est : qu’est ce qui fait « œuvre », finalement ?

Comment se construit une forme, un espace, pourquoi faire naître telle matière, rapport de couleurs ou force lumineuse. Comment une recherche se construit, quelles sont les différentes étapes, comment s’élabore l’alchimie de l’œuvre.

Comment affûter le travail, en assembler les bribes pour arriver à de la cohérence, transmettre et faire naître du sens.

L’expo sera donc conçue un peu comme une sorte de laboratoire, avec des ingrédients assemblés en recettes diverses, révélant une vision du monde différente. Un lieu où l’alambic sera en ébullition...un lieu où seront exposés les véritables enjeux, où la vraie intimité de l’œuvre sera révélée au grand jour.

« Avant d’être un cheval de bataille, une femme nue, ou une quelconque anecdote – le tableau est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées », nous a dit Maurice Denis, peintre célèbre du début 20ème. Cette phrase restera comme l'une des premières définitions de l'art moderne libérant la peinture de la représentation mimétique, à l'aspect iconographique. Les techniques et pratiques artistiques ont depuis bien sûr beaucoup évolué (plastique, pixel, végétal, sensoriel, neuronal,...). La créativité, l’expression, le multidisciplinaire sont poussées à tous vents. Néanmoins le plan, geste, support ou concept divers, réceptacle de l’intention artistique perdure en ses termes. Le choix d’un ordre conscient, ce comprenant l’aléa-même, guidé, guetté, cultivé.

Certaines clés de lecture grâce à l’œil et l’explication d’une historienne de l’art seront proposées. Comment déchiffrer un œuvre d’art, comment l’aborder, la comprendre, la savourer avec d’autres yeux, grâce à une approche concrète qui envisage les procédés techniques et grâce en somme, à un « REGARD » nourri.

Enfin, cette expo sera interactive : on pourra toucher, tester, s’imprégner, s’initier au tour ou à la peinture.

Avis aux amateurs de sensations et de délectations artistiques…

Écrire un commentaire

Optionnel